Growth Hacking : Pourquoi faut-il s’y mettre ?

Posté le 30 Sep 2021

Nouveau Hard Skill indispensable à la panoplie du bon marketeur, le Growth Hacking se révèle aujourd’hui l’arme absolue pour générer des conversions et des revenus rapides en optimisant le funnel de convertion. Créée au début des années 2010 par un certain Sean Ellis, cette discipline consiste, grâce à la mise en place de tests, appelés expérimentations, à booster, à moindre coût et de manière considérable, le chiffre d’affaires d’une entreprise.

A l’origine pensée pour les startups, cette technique a su, au fil des années, se transformer pour finalement s’appliquer à tout type de structure. À la croisée du marketing traditionnel, du digital, du rédactionnel, de l’analytique ou encore du développement web, les disciplines utilisées sont larges et balaient de très nombreuses compétences telles que l’analyse des données, le référencement naturel (SEO), le community management, le marketing automation, les campagnes de publicité en ligne, le split testing, l’UI/UX Design ou encore la psychologie… À travers une analyse précise et permanente des résultats, le véritable enjeu du Growth Hacker est de parvenir à identifier les hacks les plus performants et de réussir à les automatiser.

Pour en découvrir un peu plus sur ce phénomène, nous avons eu la chance, chez Spirale, de pouvoir interviewer Romain Bellet, Growth Hacker et formateur chez Growth Tribe, leader de la formation dédiée au Growth Hacking.

 

Romain Bellet - Growth Hacker chez Growth Tribe

Bonjour Romain, pour commencer, peux-tu nous donner TA définition du Growth Hacking ?

Le Growth Hacking est une approche scientifique du parcours client qui consiste à en optimiser chacune des étapes en se basant sur des données collectées par le biais d’outils de tracking.

 

Quels sont ses principes de base et ses vertus ?

Les principes de bases du Growth Hacking sont simples : il faut de la discipline, une volonté de toujours se poser la question « pourquoi ? » et de collecter un maximum de données qualitatives, d’avoir une vision centrée sur ses utilisateurs / clients et de garder en tête que les clients n’en ont rien à faire de votre entreprise, de votre marque ; ils vous consomment comme un moyen d’arriver à leurs fins, d’atteindre un objectif qu’ils se sont fixés dans leur vie.

Faire de l’expérimentation rapide est un excellent moyen de ne pas chercher la perfection mais bel et bien la validation d’une hypothèse avant d’y investir des ressources trop importantes. Notre but en tant que Growth Hackers est de cerner ces besoins et de leur y donner accès le plus simplement et le plus rapidement possible. Les vertus du Growth Hacking sont que nous apprenons constamment et que nous tirons des apprentissages de nos échecs et de nos succès. Cela permet également de développer une culture de l’échec que nous avons très peu en France.

 

Quelles sont les différentes disciplines qui composent le Growth Hacking ?

Le Growth est un mélange de Marketing, Product Management, Psychologie Comportementale, UX Design, Analyse de données et de Machine Learning pour les stades les plus avancés.

 

Penses-tu que l’avènement du Growth Hacking annonce la fin du marketing traditionnel ?

Non absolument pas, une équipe Growth est complémentaire d’une équipe marketing. L’équipe Growth est le laboratoire d’expérimentation de l’entreprise et va donc tester de nouvelles pratiques, de nouveaux canaux d’acquisition, de proposition de valeur et bien d’autres. Une fois ces hypothèses validées sur des échantillons de l’audience concernée, l’équipe marketing s’occupera d’implémenter ces actions de manière pérenne dans la stratégie de l’entreprise. En revanche les équipes qui n’expérimentent pas seront moins performantes que celles qui le font …

 

Peux-tu nous expliquer ton parcours et ce qui t’a poussé à devenir un professionnel du Growth Hacking ?

J’ai commencé mes études à l’ESCE une école de commerce post bac, avec un cursus assez généraliste. Lors de ces 3 années j’ai fait un stage chez Agorize, qui m’a fait découvrir l’univers des startups, de la tech, des SaaS (Software as a Service) et c’est là que j’ai su que je voulais me spécialiser dans le monde digital.

A l’issu de mon stage j’ai donc quitté mon école sans diplôme (mais avec une équivalence) pour aller chercher un master en alternance sur les métiers du digital. Je suis alors entré chez Digital College sur un master en Start Up Management & e-commerce et ai prolongé l’aventure pendant 2 années chez Agorize en tant que Traffic Manager et Coach sur des projets d’open innovation. C’est à ce moment-là que j’ai développé une véritable passion pour la formation ainsi que l’exécution et rencontré Jean Bonnenfant, qui est parti travailler chez Growth Tribe, et qui est aujourd’hui mon responsable. J’ai découvert le Growth Hacking en suivant les webinars de Growth Tribe et pendant mes cours et je me suis dit que c’était exactement ce qu’il me fallait, car j’adore résoudre des problèmes en testant une multitude de choses.

 

Y-a-t ’il un cursus particulier pour exercer ce métier ?

Pas de cursus particulier, il faut en revanche avoir une grande soif d’apprendre pour devenir bon et surpasser celles et ceux qui pensent maîtriser tous les sujets. Nous formons des individus de tous types de profils qui n’ont parfois aucune connaissance en marketing digital, et qui au bout de 3 mois se sont complètement métamorphosés.

 

As-tu une spécialité ?

La capacité à résoudre des problèmes est certainement ma plus grande spécialité et mon plus grand atout car il me permet d’avoir un périmètre d’action sur la totalité du parcours client et même au-delà !

 

Peux-tu nous présenter, rapidement, tes 3 outils de Growth Hacking préférés ?

Mon cerveau, ma créativité et Google. La vérité est qu’il existe une multitude d’outils, pour des types de business différents. Un outil qui fonctionnera bien en B2B ne sera peut-être pas adapté au B2C donc le plus simple est de tester, de faire de la veille, d’aller échanger avec des experts et autres professionnels de son secteur d’activité pour aller dénicher les vraies pépites.

 

Enfin, si tu devais nous recommander 2 lectures indispensables sur cette discipline, lesquelles seraient-elles ?

Lean Analytics de Alistair Croll et Ben Yoskovitz, sans aucun doute car c’est la bible du Growth Hacking ! Le second c’est Don’t Make Me Think de Steve Krugg. Et si vous voulez aller encore plus loin, chez Growth Tribe nous vous avons concocté une ressource incroyable regroupant les 103 meilleurs livres dédiés au Growth ! Intéressé(e) ? 👉🏻 C’est par ici 👈🏻

 

Vous avez pu constater, tout au long de cet article et de cette interview, que le Growth Hacking est un outil extrêmement puissant lorsqu’il est maitrisé. Mais attention… il paraît important de rappeler que, mal utilisée, cette technique peut également s’avérer dangereuse pour votre business et plus particulièrement pour votre image de marque.

’est pour cette raison que, chez Spirale, nous avons décidé de former l’un de nos experts sur le sujet durant 12 semaines, auprès de Growth Tribe. Une formation à distance intense, au cœur des méandres du Growth, indispensable pour en maitriser les tenants, les aboutissants et éviter ainsi tout risque de dérapage incontrôlé ! Intéressé(e) par l’expérience, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de https://fr.growthtribe.io/ et à vous abonner à leur page LinkedIn pour faire le plein de conseils et de webinars tous plus passionnants les uns que les autres…

Nous tenions enfin à remercier très chaleureusement Romain Bellet pour le temps consacré à cette interview ! Nous avons adoré creuser ce sujet technique mais ô combien passionnant aux côtés d’un véritable expert…

Ces articles pourraient vous intéresser

Growth Hacking : Pourquoi faut-il s’y mettre ?

Posté le 30 Sep 2021

Nouveau Hard Skill indispensable à la panoplie du bon marketeur, le Growth Hacking se révèle aujourd’hui [...]

Lire l'article

Nos clients témoignent – Thé Ou Café ? Épisode n°1

Posté le 16 Juil 2021

C’est nouveau et ça se passe chez Spirale ! 🌀 Découvrez notre série « Thé ou Café ? » ☕️[...]

Lire l'article

Spirale Développement habilité à la certification ICDL

Posté le 19 Mar 2021

Notre agence Spirale Développement est officiellement habilitée à la certification ICDL ! * Inscrivez-vou[...]

Lire l'article

Rencontrons-nous !

Contactez-nous afin de partager sur vos enjeux et projets marketing, communication et commerciaux.
Prenez de l’avance sur votre marché !

© Spirale Développement - Tous droits réservés. Mentions légales