Pollution numérique – 5 gestes simples pour réduire mon impact digital !

Posté le 04 Mar 2021

En 2020, dans le monde, Internet c’était 4,54 milliards d’internautes, 1,78 milliard de sites web, 306 milliards d’emails envoyés chaque jour, 3,54 milliards d’internautes acheteurs, 06h43 passées en moyenne quotidiennement en ligne…
Ces chiffres impressionnants, et en apparence sans aucun lien avec la santé de notre belle planète bleue, cachent en réalité un véritable enjeu écologique.
En effet, et même si ce sujet fait de plus en plus de bruit, aujourd’hui encore 73% des Français n’ont absolument aucune conscience de l’impact du numérique en termes d’émission de CO2 et de gaz à effet de serre.

 

« Ah bon, le numérique ça pollue ? »

Et oui, le numérique ça pollue… Et pas qu’un peu ! De la fabrication de nos équipements numériques (Smartphones, ordinateurs, TV connectées, tablettes, box ADSL…) à leur utilisation, en passant par leur destruction, la pollution est omniprésente, car ce cycle de vie implique une consommation massive d’énergie. La phase la plus gourmande en ressources naturelles reste la conception qui représente, à elle seule, 90% de l’énergie totale consommée par ces outils. Pour les 10% restants, et même s’il paraît immatériel, la grande partie de la e-pollution est générée par Internet lui-même. Composé d’une multitude d’équipements informatiques, tels que les serveurs, les ordinateurs, les câbles ou encore les antennes, il émet aujourd’hui autant de CO2 que la totalité du trafic aérien mondial !

 

« Ah…OK, et concrètement ça donne quoi ? »

Ça donne des chiffres énormes, à en perdre la tête… A titre d’exemple, saviez-vous que le numérique consomme près de 20% de l’électricité mondiale, qu’un Data Center exploite autant d’électricité qu’une ville de 30000 habitants, qu’un email parcourt environ 1500 km avant d’être délivré à son destinataire, ou encore que l’impact numérique annuel d’un salarié français est de 360kg de CO2, soit l’équivalent de 2500 km parcourus en voiture ?

 

« Du coup, qu’est-ce que je peux faire moi ? »

Des gestes simples au quotidien qui peuvent paraître anodins mais qui, appliqués à l’échelle mondiale, feront vraiment la différence. Voici donc ci-dessous 5 astuces, très simples à mettre en place au bureau, pour vous aussi, réduire votre empreinte carbone numérique.

1 – Revoyez l’usage de vos messageries
La toute première chose à faire est de trier vos emails en ne conservant que ceux qui vous sont parfaitement indispensables… Pensez à supprimer tous les messages inutiles ou devenus obsolètes dans vos boites de réception et d’envoi, et n’oubliez pas de détruire les emails présents dans les messages « supprimés ». Quand on sait que 75% des emails reçus sont des SPAMS, n’hésitez pas une seconde à vous désabonner de ces courriers indésirables. Cela vaut également pour les newsletters auxquelles vous ne prêtez plus aucune attention. Vous souhaitez aller encore plus loin dans la démarche ? Pourquoi ne pas réduire l’utilisation des emails pour des solutions plus écologiques, tels que les appels téléphoniques, les SMS ou encore les messageries instantanées, beaucoup moins gourmandes en énergie. Et n’hésitez pas à aller voir physiquement vos collègues du bureau d’à côté, c’est bon pour la planète mais aussi pour le lien social 😉

2 – Optimisez vos requêtes sur les moteurs de recherche
Rappelez-vous que les moteurs de recherche utilisent eux aussi des équipements gourmands en énergie… Alors le premier réflexe à adopter est de vous rendre directement sur un site si vous en connaissez l’url… Vous émettrez ainsi 4 fois moins de gaz à effet de serre ! La seconde astuce consiste simplement à effectuer des recherches précises qui vous éviteront de naviguer de site en site et donc de solliciter de nombreux data centers. Enfin, vous pouvez opter pour l’utilisation de moteurs de recherche plus “verts“, tels que Ecosia, Ecogine, Ecosearch ou encore Lilo… Tous ces moteurs de recherches reversent une partie de leur revenu à des projets sociaux ou environnementaux… De quoi participer à de bonnes actions sans changer vos habitudes ❤️

3 – Allégez vos sites Internet
Même si elles sont parfaitement indispensables à l’efficacité des sites web, les photos et vidéos sont autant de composants stockés qui consomment de l’énergie… L’une des bonnes pratiques consiste simplement à supprimer au fur et à mesure les médias inutilisés sur votre site. Vous pouvez également optimiser ces médias visuels en réduisant leur poids, notamment à l’aide de logiciels professionnels, d’outils en ligne, ou même de plugin à intégrer directement à votre CMS et développés spécifiquement à cet effet. Vous préserverez notre planète, tout en rendant votre site plus rapide et donc plus efficace 🚀

4 – Surveillez vos envois d’emailings
Toujours dans l’objectif de ne pas envoyer dans la nature de la data inutile, il est indispensable de trier vos listes de contacts… Organisez-les afin d’envoyer à vos destinataires uniquement des informations pertinentes et qui les concernent. Il ne sert à rien d’envoyer l’intégralité de vos emailings à l’ensemble de votre base… N’oubliez pas non plus de tenir à jour vos listes en modifiant les coordonnées de vos contacts lorsqu’ils changent et en supprimant les adresses email erronées ou inexistantes ! Vous évitez les hard bounce, et vous communiquez de manière plus ciblée, plus qualitative et plus écolo 🎯

5 – Incitez vos interlocuteurs à faire de même
Plus nous serons nombreux à engager cette démarche, plus son impact sera puissant à l’échelle planétaire… Alors pourquoi ne pas intégrer une petite phrase dans votre signature email du type « Ne conservez cet email que s’il vous est réellement utile… Sinon supprimez-le ! ». Un rien qui peut devenir un véritable coup de pouce dans cette lutte contre le gaspillage numérique 👍🏻

Alors, prêt(e)s à vous emparer de cette mission et à réduire votre e-pollution ?

Sources : ADEME, Hootsuite, We Are Social, Blog Du Modérateur, Grizzlead

Ces articles pourraient vous intéresser

Nos clients témoignent – Thé Ou Café ? Épisode n°1

Posté le 16 Juil 2021

C’est nouveau et ça se passe chez Spirale ! 🌀 Découvrez notre série « Thé ou Café ? » ☕️[...]

Lire l'article

Spirale Développement habilité à la certification ICDL

Posté le 19 Mar 2021

Notre agence Spirale Développement est officiellement habilitée à la certification ICDL ! * Inscrivez-vou[...]

Lire l'article

Pollution numérique – 5 gestes simples pour réduire mon impact digital !

Posté le 04 Mar 2021

En 2020, dans le monde, Internet c’était 4,54 milliards d’internautes, 1,78 milliard de sites web, 306 mi[...]

Lire l'article

Rencontrons-nous !

Contactez-nous afin de partager sur vos enjeux et projets marketing, communication et commerciaux.
Prenez de l’avance sur votre marché !

© Spirale Développement - Tous droits réservés. Mentions légales